Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Administration / Services communaux / Eco-conseil - Environnement / Arbres et plantations
Actions sur le document

Distance et hauteur de plantation

Les distances et hauteurs de plantation

1. Les distances

Les arbres à haute tige (c'est-à-dire les arbres qui peuvent atteindre une hauteur de plus de 3 m si on les laisse pousser) doivent être plantés à 2 m minimum de la limite séparative (il s’agit de la limite entre votre propriété et celle de votre voisin) (art. 35 du Code rural).

Les arbres à basse tige (c'est-à-dire les arbres qui, par nature, ne peuvent atteindre la hauteur de 3 m) doivent être plantés à 0,50 m minimum de la limite séparative (art. 35 du Code rural).


Il existe cependant quelques exceptions à ces distances, voici un aperçu des plus courantes :

- Dans les zones agricoles, il n’est pas permis de procéder à des plantations forestières à moins de 6 m des limites de la propriété (de plus, une autorisation doit être demandée au Collège communal). Il en va de même dans une zone réservée aux plantations forestières mais située le long d’une zone agricole.

- Les arbres ne peuvent être plantés à moins de 6 m du franc bord (point théorique situé à 1,5 m du rail extérieur ou la crête du talus en cas de différence de niveau) d’une ligne de chemin de fer (art. 2 de la loi du 25/07/1891).

La distance de plantation varie de 6 à 20 m selon qu’il s’agit d’arbres à basse ou à haute tige. Dans les courbes (- de 500 m de rayon), la distance à respecter doit être d’au moins 20 m.

 

2. Les hauteurs

La hauteur communément admise pour une haie est de 2 m de hauteur maximum. Elle ne peut en aucun cas dépasser la hauteur de 3 m si elle est plantée à moins de 2 m de la limité séparative.