Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Administration / Services communaux / Eco-conseil - Environnement / Compost / Comment composter?
Actions sur le document

Comment composter?

Les trois règles d'or :

 

  • Mélanger

Il est important de mélanger deux types de déchets, à savoir, les déchets de type verts azotés et les déchets de type bruns carbonés et cela idéalement à parts égales pour assurer la réussite de votre compost.

Les déchets verts (tontes, déchets organiques (de cuisine), …) sont constitués essentiellement d’eau tandis que les déchets bruns (paille, cartons, broyats, tailles de haie, …) vont permettre d’absorber l’eau des déchets verts et donner une structure au compost.

Si vous effectuer un tas rien qu’avec des déchets de tonte de pelouse, ceux-ci étant trop riches en eau vont pourrir et sentir mauvais. Ce n’est pas considéré comme un compost.

Il vaut mieux mélanger d’abord vos deux types de déchets avant de les mettre dans votre compost.

 

  • Humidifier

Un compost trop sec rend difficile la transformation des déchets, il faudra l’arroser. S’il est trop humide, il faudra rajouter des déchets bruns (cartons, paille, …) pour ne pas avoir d’odeur et de pourriture.

L’humidité est idéale si en prenant une poignée de votre compost et que vous la pressez, quelques gouttes perlent au travers des doigts.

 

  • Aérer

Il faut une aération suffisante pour permettre aux organismes d’effectuer leur travail de décomposition des déchets. Un compost bien aéré ne sent pas mauvais, sans air, les déchets fermentent et des odeurs désagréables apparaissent.

Ces trois règles d’or n’étant pas toujours évidentes à reproduire sur le terrain, nous vous invitons à contacter le service environnement ou à contacter l'un de nos guides (la liste des guides composteurs)