Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / "Place aux enfants" et les migrants
Actions sur le document

"Place aux enfants" et les migrants

Les 25 jeunes Villersois qui ont participé, samedi dernier, à l’opération Place aux enfants ont partagé un piquenique avec deux familles africaines qui résident actuellement au centre CroixRouge d’Yvoir (Namur), l’une originaire du Zimbabwe et l’autre de la région du Kivu en République démocratique du Congo. Ils ont ensuite pris part à différentes animations, avec l’objectif de se rencontrer et de découvrir les réalités de chacun.

Un questionnaire leur était proposé, afin de se décrire et se présenter. Les participants ont ensuite reçu l’un des questionnaires, au hasard, et ont dû retrouver le propriétaire de la fiche. « Les jeunes migrants ont un peu expliqué leur situation et dit qu’ils souhaitent retourner dans leur pays à l’avenir. Que l’une des différences, c’est de voir les Belges stressés et nerveux, alors que, chez eux, les gens sont calmes », explique Anne-Michèle Pierard, l’échevine villersoise en charge de la jeunesse, très satisfaite de la thématique
"Venir d’ailleurs" choisie cette année. « Les jeunes ont joué ensemble de manière tout à fait naturelle, c’était vraiment chouette à voir.»

Au cours de cette journée, les jeunes villersois ont également découvert une autre réalité : celle des sourds et malentendants. Grâce à l’ASBL Sour’Dimension, ils ont appris les trucs et astuces développés par ces personnes pour vivre « normalement ». « Les enfants ont posé des questions très pragmatiques. Comment se rendre compte que quelqu’un sonne à la porte, si on n’entend pas ? Et la personne invitée a répondu qu’au lieu d’avoir un signal sonore, c’était plutôt des lumières qui s’allumaient dans la maison, pour attirer l’attention. » De même, pour se réveiller, les malentendants placent un réveil sous leur oreiller et celui-ci vibre, au lieu de sonner.

Les enfants ont aussi reçu une initiation au langage des signes et ont appris l’alphabet. Des rencontres enrichissantes pour les Villersois, qui ont également pu visiter les services communaux, durant la matinée. Avec une mention spéciale pour les grosses machines du service des Travaux ainsi que pour la serre et la jardinière de la cellule environnement. « Tout le monde a appris énormément de choses durant cette journée et les enfants se sont montrés particulièrement curieux », apprécie la Première échevine.

BRISON. P - Vers L'Avenir