Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Où en est la vaccination COVID-19 en Brabant wallon?

Où en est la vaccination COVID-19 en Brabant wallon?

MISE A JOUR 06/04 : Vaccination covid-19 : liste de réserve QVAX  

 

À partir d'aujourd'hui, les citoyens peuvent s'inscrire sur la liste de réserve générale "QVAX".

Grâce à QVAX, vous pouvez vous inscrire volontairement sur une liste de réserve pour bénéficier plus rapidement d'un vaccin Covid-19. Vous ne dépassez personne, mais vous comblez les absences lorsque des personnes ne se présentent pas à leur rendez-vous dans un centre de vaccination et que, de ce fait, des vaccins risquent d'être perdus. Vous indiquez simplement quand vous êtes disponible pour un vaccin. Votre centre de vaccination peut alors facilement vous avertir lorsqu'une possibilité de se faire vacciner se présente. Bien entendu, les directives de chaque région concernant les groupes prioritaires sont scrupuleusement respectées. Il pourrait donc s'écouler un certain temps avant que vous ne soyez appelé via la liste de réserve et peut-être même recevrez-vous votre invitation via la voie normale avant. En vous inscrivant sur QVAX, vous contribuez à accélérer la campagne de vaccination. Procédure détaillée pour l’inscription à retrouver ici.

Très concrètement soit la personne qui s’est inscrite reçoit sa convocation entretemps et ne doit plus réagir en cas de sollicitation pour une dose « last minute ».

Soit elle ne l’a pas encore reçue au moment de la sollicitation « last minute », elle prend vite son rendez-vous en ligne, se présente au centre et sera encodée dans Vaccinet (ce qui fait que l’étape d’envoi de la première convocation saute, il restera la convocation classique qu’elle recevra pour la deuxième dose).

L’attente pourrait être relativement longue pour l’accès à l’inscription en ligne vu le nombre de citoyens connectés au site.

 

1.    AVANCEMENT DE LA VACCINATION

Remarques importantes: il s’agit d’une estimation de timing dépendant avant tout de l’approvisionnement en vaccins. Pas de changement dans la stratégie de vaccination : toujours 2 doses par personne pour les vaccins Pfizer (tous), Moderna (tous) et Astra Zeneca (tous – il n’y a plus de restriction pour les plus de 55 ans) actuellement disponibles en Belgique. Il n’est pas prévu de vacciner une première fois toute la population avant de passer à la deuxième dose. 

  • Phase terminée (sauf pour quelques exceptions) : vaccination des résidents des maisons de repos et maisons de repos et de soins (2 doses). 
  • Phases avancées:

o    Vaccination du personnel soignant et aidant des MR-MRS (fin de la 2ème dose en cours)
o    Vaccination des autres institutions/collectivités (résidents + personnel aidant et soignant) et des hôpitaux
o    Vaccination de tout le personnel de première ligne qui n’est pas encore vacciné (prévu sur 5 semaines – sur convocation). Lieux de vaccination pour cette phase : Jolimont Nivelles – Chirec Braine-l’Alleud – Centre Médical Médicourt.

  • Phases en cours:

o    Mi-mars : phase 1B qui concernera les 65 ans et plus, les personnes avec des comorbidités spécifiques et les personnes exerçant des fonctions sociales et/ou économiques essentielles. Les convocations pour cette phase commencent à être envoyées.
NB : afin de déterminer si une personne est à risque ou non, le système informatique croise les données des mutuelles avec celles des dossiers médicaux. Il est important pour ces personnes de vérifier qu’elles ont bien leur dossier à jour. 

Les patients à risques (à partir de 18 ans) sont concernés par la phase 1B. Ils peuvent, via le médecin généraliste, disposer d’un document et se rendre au centre sans la convocation. Dans tous les cas, il doit y avoir concertation préalable entre le médecin généraliste et le médecin du centre. La décision (et la responsabilité) de vacciner ou non une personne en dehors de la phase en cours appartient au médecin vaccinateur du centre. La vaccination de certains groupes prioritaires se fait aussi via les hôpitaux (ex : malades chroniques etc).

o    Pas avant le mois de mai : phase 2 qui concernera le reste de la population (>18 ans)

2.    LES LIEUX DE VACCINATION POUR LE BRABANT WALLON (PHASE 1B ET PHASE 2)

Chaque code postal sera relié à plusieurs lieux de vaccination en fonction de la proximité. Il se peut donc que des communes du BW soient reliées à des lieux de vaccination en dehors de la province.

Tous les centres sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Il n’y aura pas de centre itinérant en Brabant wallon mais 1 centre majeur à Court-Saint-Étienne.

L’ouverture de ces centres est prévue pour mi-mars. Néanmoins, une latitude est laissée aux centres pour gérer leur dispositif dès la mi-mars, c’est-à-dire, qu’il y a une souplesse dans le nombre de lignes et les horaires en fonction de l’approvisionnement en vaccins.

Visites de l’aviq dans les centres dès cette semaine.

Les cellules de sécurité communales se poursuivent pour organiser la logistique et l’analyse de risques dans les communes concernées par un centre de vaccination. Les marchés pour les prestataires logistiques chargés par la Région Wallonne d'organiser ces centres de vaccination sont attribués. Un courrier a été adressé le 27/02 aux communes accueillant un centre concernant l’organisation pratique. 

Des solutions avec équipes mobiles seront envisagées en phase 1B pour : 

-    Les résidences flat service (hors aviq) et collectivités (communautés religieuses etc) 
-    Les « rattrapages » dans les collectivités / institutions … (ex : pour les personnes qui n’ont pas reçu la deuxième dose – les nouveaux membres etc)

Une fois que les codes postaux seront attribués aux lieux, les bourgmestres et les gouverneurs seront invités à réfléchir avec la Région aux questions de mobilité. 

Les volontaires (médecins, infirmiers, pharmaciens …) peuvent s’inscrire sur la plateforme https://solidaire.aviq.be/ 

Gratuité des transports publics en Wallonie pour les trajets aller et retour vers le centre de vaccination (sur présentation de la convocation). 

3.    LA CONVOCATION DES CITOYENS

Remarque importante : les escroqueries et tentatives de fishing se multiplient autour de la vaccination. Toute invitation à la vaccination est adressée personnellement (nom, prénom, adresse) au citoyen depuis la Région. Il n’y a pas d’invitation par téléphone ni de prépaiement nécessaire en vue d’un remboursement par la suite. Il n’y a pas d’invitation via une firme pharmaceutique ou un SPF. Retrouvez les conseils pratiques de Safeonweb via : https://www.safeonweb.be/fr/actualite/attention-aux-fausses-invitations-se-presenter-dans-des-centres-de-vaccination .

Un courrier informatif sera envoyé aux citoyens sur les aspects pratiques liés au processus global de vaccination contre la Covid-19. 

Chaque citoyen recevra une convocation papier deux semaines à l’avance (si le vaccin nécessite deux doses, deux rendez-vous seront à prendre). Il se peut que la convocation soit doublée par mail ou sms mais dans tous les cas, chaque citoyen reçoit un courrier postal. Les convocations partent d’un logiciel national (Doclr). La convocation se fait sur base du numéro de registre national, le critère d’affiliation ou non à une couverture mutuelle ou autre n’entre pas en ligne de compte. Les convocations partent depuis l’aviq (via Bpost). 

La vaccination se fait sur base volontaire et est gratuite. La personne pourra choisir la date/heure de rendez-vous ou refuser la vaccination via la plateforme en ligne ou le call center dédié. Pas de choix de vaccin possible. Des lieux seront proposés par convocation (en fonction du code postal) mais il est possible de se faire vacciner dans le centre de son choix parmi les centres de Wallonie. Il n’est pas possible pour un habitant de Wallonie de se faire vacciner dans une autre région (exemple : à Bruxelles car proximité du lieu de travail).

Démarche de prise de RDV depuis la plateforme en ligne : jemevaccine.be  gérer ses RDV  sélectionner le centre de son choix (ici la personne a le choix entre le(s) centre(s) dédié(s) à son code postal qui est (sont) indiqué(s) sur sa convocation OU tout autre centre de Wallonie) cliquer sur la date de son choix dans le calendrier cliquer sur la plage horaire souhaitée. 

NB : les disponibilités des centres sont fonction de ce qui apparait à l’écran. Si tout est plein pour la semaine en cours, il ne sera pas possible de cliquer sur les dates et plages horaires de cette semaine.

La personne devra se présenter au rendez-vous avec sa convocation (qui contient un code personnel de vaccination et un questionnaire de santé à compléter à l’avance) et sa carte d’identité. Après une vérification des documents à l’entrée, elle se fera vacciner puis devra attendre dans une autre salle pendant 15 à 30 minutes sous surveillance médicale (le temps de vérifier une éventuelle réaction) avant de pouvoir repartir. Ce temps d’attente sera mis à contribution pour informer de l’importance du maintien des gestes barrières, même après la vaccination. 

Si une personne prioritaire (phase 1B) ne se présente pas à son rendez-vous, elle recevra à nouveau une convocation lors de la phase 2 SAUF si la personne a refusé la vaccination (via la plateforme ou le call center).  Un personne qui a refusé la vaccination (via la plateforme en ligne ou le call center) et qui change d’avis peut le signaler à son médecin généraliste.

Si une personne ne sait pas se déplacer au centre de vaccination, la piste privilégiée est celle des aides locales pour tenter un maximum d’amener le citoyen au vaccin et non l’inverse. Pour les personnes qui sont vraiment dans l’impossibilité de se déplacer, des solutions seront proposées. 

Un cachet est prévu sur la convocation, qui pourra servir d’attestation (preuve pour transport aller-retour gratuit ou preuve pour l’employeur)

NUMERO VERT GRATUIT - AVIQ : Le n°0800/45019 est activé, il est chargé de récolter les appels des citoyens sur les différents aspects liés à la vaccination.

Infos : https://www.jemevaccine.be/