Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Administration / Services communaux / Eco-conseil - Environnement / Coût-vérité de la collecte et du traitement des déchets des ménages

Coût-vérité de la collecte et du traitement des déchets des ménages

Augmentation de la taxe sur l’enlèvement des immondices et sur le prix des sacs

La gestion de nos déchets coûte cher car il faut les collecter mais surtout les traiter. Le coût-vérité est le coût réel et complet de la collecte et du traitement des déchets des ménages. La Région wallonne impose aux communes de répercuter l’entièreté de ce coût par des recettes spécifiques sur les habitants.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la hausse du prix de la taxe sur l’enlèvement des immondices et des résidus ménagers : augmentation des coûts de collecte, de traitement et ceux liés au recyparc ainsi que la chute des rentrées financières relatives à la vente des sacs en raison de l’élargissement de la collecte des PMC (PMC+ et déchets organiques).

Quelques chiffres pour mieux comprendre :
- Coûts de collecte :
+ 80.000€ entre 2020 et 2022, soit une augmentation de 65% en deux ans ;
- Coûts de traitement : + 45.000€ entre 2020 et 2022, soit une augmentation de 40% en deux ans ;
- Coûts du recyparc : + 45.000€ entre 2020 et 2022, soit une augmentation de 20% en deux ans ;
- Coûts envoi avertissement extraits de rôle + frais afférents au logiciel taxe + frais de rappel : 8.200€ pour l’année 2022 ;
- Recettes liées à la vente des sacs blancs suite à l’apparition des collectes de PMC+ et des déchets organiques : - 5000€

Le Collège communal dénonce cette politique du coût-vérité. « Plus on trie, plus ça coûte, précise le Bourgmestre Emmanuel Burton. Les nouvelles fractions collectées en porte-à-porte ou au recyparc entrainent des frais supplémentaires. Nous dénonçons donc cette politique du trieur-payeur. Ce concept du coût-vérité est dépassé, il faut une politique du pollueur-vérité. »

Vu le contexte et la flambée des chiffres, le Conseil communal a, ce 08 novembre dernier, une nouvelle fois, approuvé l’adaptation nécessaire des montants de la taxe sur les déchets ménagers et assimilés pour l’année 2022, à savoir :

  • 60 € pour les isolés ;
  • 95 € pour les ménages de 2 personnes ;
  • 125 € pour les ménages de 3 personnes ;
  • 140 € pour les ménages de 4 personnes ou plus.

Les montants ont dû être revus à la hausse, conformément à la réglementation wallonne à savoir que les Communes doivent impérativement facturer entre 95 et 110% des coûts de l’enlèvement et du traitement des déchets. La participation à ces coûts de la part des citoyens est donc uniquement affectée à ces dépenses.

Les sacs poubelles ne sont pas oubliés

Villers-la-Ville va également s’aligner sur plusieurs communes du Brabant wallon au niveau du prix des sacs poubelles pour 2022.

  • 15€ pour un rouleau de 10 sacs de 60 litres (soit 1,50€ le sac)
  • 15€ pour un rouleau de 20 sacs de 30 litres (soit 0,75€ le sac)
  • 5€ pour un rouleau de 10 sacs compostables de 25 litres (soit 0,5€ le sac)

Ne voyez pas là une raison insidieuse de vous taxer plus mais bien une opportunité pour continuer à trier, à récupérer et à recycler !