Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document

Le scolyte de l'épicéa

 

Extrait de la brochure "Le typographe et sa gestion" rédigée par l'Observatoire Wallon de la Santé des Forêts (Quentin Leroy) et éditée par le Service Public de Wallonie

scolyte   image

 

RECOMMANDATIONS AUX PROPRIÉTAIRES CONCERNÉS PAR DES ÉPICÉAS SCOLYTÉS

La chaleur et la sécheresse de cet été ont entrainé une pullulation d’insectes ravageurs des épicéas, les scolytes (« Ips typographe »). Seul l’épicéa y est sensible et les arbres attaqués meurent rapidement.

Pour tenter de juguler cette épidémie et de réduire ses conséquences économiques, il est indispensable d’évacuer les arbres atteints. En effet, chaque épicéa contaminé est susceptible de produire une génération de milliers d’individus qui s’attaqueront à plusieurs arbres voisins ou plus éloignés.

Il est indispensable d’identifier rapidement les épicéas attaqués par les scolytes, à savoir ceux qui présentent un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Trous de perforation sur l’écorce avec expulsion de sciure et éventuellement écoulement de résine
  • Jaunissement / roussissement des aiguilles, ou perte brutale des aiguilles
  • Décollement ou perte de fragments d’écorces
 

Il est fortement recommandé aux propriétaires qui possèdent un ou plusieurs épicéas dans leur jardin présentant au moins un de ces symptômes de les évacuer avant le 31 mars 2019.

Les épicéas morts avant le printemps 2018 et ayant perdu toute leur écorce ne sont plus considérés comme contaminants. Leur évacuation n’est donc pas prioritaire sauf pour des raisons de sécurité ou de risques de dégâts sur les propriétés voisines.

Nous vous invitons à lire la brochure "Le typographe et sa gestion" résumant les bonnes pratiques pour gérer au mieux ce ravageur.